New York Gangster
!!! AVERTISSEMENT !!!



Ce forum est strictement interdit au moins de 18 ans et déconseillé au moins de 21 ans. Si vous vous connectez sur ce forum c'est que vous répondez à ces critères et que vous êtes un(e) joueur(se)/Rpgiste averti(e).

Le staff décline toutes responsabilités dans le cas contraire et bannira du forum tout joueur(se)/Rpgiste qui aurait menti sur son âge.

New York Gangster, est un forum RPG à contexte fiction mâture mafieux Yaoi où se côtoie sexe, violence, drogue, alcool et prostitution. Donc si vous n'avez pas 18 ans, si vous êtes un joueur(euse)/RPgiste non averti(e), passez votre chemin !

Cordialement
Les admins.


Forum RPG à contexte mâture Yaoi, strictement interdit au moins de 18 ans et déconseillé au moins de 21 ans.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ciel Lewis

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ciel Lewis   Mer 2 Juil - 18:22




█ Nom || Lewis
█ Prénom || Ciel
█ Surnom || Blue
█ Date de naissance || 11 décembre 1994
█ Origine || Irlandaise et américaine.
█ Situation/Orientation sexuelle || Célibataire, homo
█ Gang || Peripheral
█ Occupation dans le Gang || Vendeur de jouet chez la Mama, courtier occasionnel
█ Quartier de résidence ||  Bronx




█ Pseudo || Ciel ira très bien
█ Âge || 18 ans
█ Le forum, tu l'as trouvé || Partenariat
█ Avatar || Matt + Death Note
█ Double compte || Non
█ Avis à partager || Graphiquement, le fofo est WOUAH *.*
█ "Je certifie avoir 18 ans au moins et déclare avoir pris connaissance du règlement" : Ciel Lewis,+18 Lu et Approuvé")





« On ne peut réduire les hommes à leur physionomie. »


"C'est parce que je suis roux que tu dis çà?"
Même si à ce stade, je ne sais même pas si on peut appelait ça être roux. Cerise bien mûr serait plus exact. Mais on ne va pas chipotait, en plus il en a la couleur de peau. Si, vous savez, cette peau blanche qui marque plus vite que euh... une peau de personne non rousse. Enfin, je m'éloigne, je parlais de ces cheveux là. Dis, tu connais le principe du coiffeur? Oui? Je demande juste comme çà, car vu ta coupe... Ou plutôt ton absence on ne dirait pas. Et que ça te tombe sur tes yeux bleus-gris et que ça pousse dans l'autre sens que le voisin. On dirait toujours que tu viens sauter du lit. Dans le même genre , il y a aussi son éternelle barbe de trois jours.

"Keep calm and smoke."
Si un jour vous voyez Blue sans cigarette, ne cherchez pas plus loin, ce n'est pas lui. Il en a TOUJOURS, que ce soit dans sa poche avec son zippo, dans sa main ou dans sa bouche. Dans les trucs qu'il a toujours sur lui aussi il y a ses goggles. Non, monsieur ne conduit pas secrètement un avion les soirs de pleine lune, c'est juste que le vent quand tu es à 200 km/h sur une moto, ça pique les yeux. Car en effet, il aime conduire sa moto à 200km/h et plus. Ce qui explique sa carrure, parce qu'il en faut de la force pour maintenir l'engin en place. Ce n'est pas monsieur muscle non plus, pas de tablettes de chocolat mais un ventre plat quand même. Après pour combien de temps encore, mystère, il est un peu trop porté sur la pizza. Et pour compléter le costume de Ciel, des gants en cuir. Il les enlève de temps en temps contrairement à ses goggles (enfin si il ne les garde pas pour dormir ou se doucher) mais vous pouvez être sûr alors qu'ils sont dans la poche arrière. Sans eux on peut découvrir ses grandes mains calleuses. Oui il a de grandes mains, tout comme il a de grands pieds, une grande bouche souvent souriante et un grand nez légèrement retroussé.

"J'ai aussi un autre tatouage, un petit tour au chiottes pour que j'te le montre?"
Blue fait 1m76 et a deux tatouages: un triskell sur l'omoplate gauche et une croix dans le creux de la hanche droite. Bien sûr, les deux sont le plus souvent caché par des habits. A cause de sa peau, il ne porte que des T-Shirt à manches longues, ou qui lui arrive au-dessus des coudes à la limite. Pour le bas, un jean avec une ceintures, des converses ou des bottes. Et jamais il ne porte de teintes flashy.
Si il se regardait dans un miroir, il verrait qu'il a l'air d'un type un peu paumé. Mais il s'en balance un peu beaucoup. Du moment qu'il continue à faire plus de vingt-un ans, son physique lui convient parfaitement.


« L'apparence n'est rien ; c'est au fond du coeur qu'est la plaie. »


"Alors, au final, c'est d'un cancer des poumons ou d'un accident de bécane que je vais crever?"
Ciel ne prend rien au sérieux, Ciel est un imbécile, Ciel vient d'un autre univers. Ces phrases et leurs variantes, le garçon les a entendu tant de fois. Lui aussi s'emmerde mais lui ne va pas faire chier d'autres gens pour se sentir exister. Non à la place il s'amuse avec la mort sur la route et avec des mecs dans les bars. Qui sait, au détour d'un verre il trouvera peut-être un but à sa vie.
Blue préfère rire de ce monde que d'en pleurer, Blue voudrait être un imbécile heureux, Blue suit malgré son petit bonhomme de de chemin. Ce serait tellement plus juste.

"Dieu, c'est le type qui entend tes prières et qui en a rien à foutre."
Les sept pêchés capitaux, il les connait bien. Il les pratiques chaque jour avec désinvolture. Autant dire que pour lui, le paradis, c'est mal barré. Pourquoi il s'est fait baptisé? Pour avoir le droit à un procès équitable le jour de sa mort. Et parce qu'il croit en Lui et ça l'aide lorsqu'il se sent trop seul. Ça arrive, même s'il n'est pas asocial, au contraire. Il aime bien la compagnie des autres gens. Il a des amis avec qui il ne se montre pas plus gentil mais à qui il est loyal.
Et si il a tort? Il aura juste perdu cinq minutes de sa vie et ce ne sera sans doute par le dernier homme sur terre à se parler tout seul.

"Si je suis un type bien? J'essaie déjà d'être un type pas trop nul."
D'un côté, il y a le Blue qui aide les vieilles dames à traverser la rue et qui dit ce qu'il pense, même si ça nous intéresse pas. De l'autre, il y a le Blue qui ment car dire la vérité ne lui apporterai rien d'autres que des emmerdes et qui tourne la tête devant ce SDF parce qu'il n'a pas de pièces à lui donner. Quelqu'un de normal. Qui sait qu'il n'est pas un héros plein d'honneur et que de toute façon l'honneur, des gens sont morts pour lui mais que lui n'a jamais sauvé personne. La justice, l'égalité et autres, il voudrait y croire mais  ce ne sont que des histoires que l'on raconte aux adultes pour mieux dormir la nuit. L'amour? Il vous dira ce quu'il en pense s'il le rencontre un jour.


« L'existence sociale des hommes détermine leur pensée. »


"T'es là pourquoi Blue?"

Je m'arrache de la contemplation du plafond pour me pencher par dessus mon matelas. Mike ne lève pas les yeux, plongé dans son magazine Playboy.

"Que me vaut ce soudain intérêt pour ma personne?"

"J'me fais chier." Oui, ça je peux comprendre.

"Si tu me files une clope, je te raconte."

"Okay."

Je saute de mon matelas. Il me tend une cigarette avant de s'en griller une. Je suis le mouvement avant de m'asseoir sur son matelas.

"Je me suis fait chopper pendant que je participais à une course de moto plus ou moins légale."

"Pff, c'est tout ? Ils laissent entrer n'importe qui au Taylor Center."

"N'importe qui t'emmerde. Non mais j'suis sûr qu'en fait le juge c'était juste un connard de raciste envers les irlandais."

"Genre t'es irlandais. Allez, j'sais très bien que ton triskell ne représente rien à tes yeux d'apatrides."

"Et mon doigt, il est apatride ?"

Il rigole. Il n'a pas tort, je n'ai jamais mis les pieds dans ce pays mais ma mère m'a baigné dans sa culture depuis que je suis gamin. J'adore surtout leurs whisky musiques. Elle ne l'aurait jamais abandonné si elle n'avait pas rencontré mon père pendant son road trip sur la route 66. Un vrai romance façon Las Vegas. Je suis arrivé un an après leur mariage dans la ville casino.
Je tire une taffe avant de continuer.

"Tu sais, tout petit déjà, je ne rêvais que d'une chose, avoir ma bécane..."

"P'tain, mais j't'ai pas demandé de te raconter ta vie non plus."

"Ta gueule ou j'te laisse en tête à tête avec ton magazine. J'me demande comment tu peux encore tourner les pages d'ailleurs. 'Fin bref. Si je te dis que mon père fait parti des Rainy Roads, j't'intéresse déjà plus?"

Gagné, je le sens déjà plus attentif. Ici, tout le monde connaît ces noms et leur lot d'histoires que l'on se murmure d'une oreille à l'autre. Ah mon père... Je ne le voyais pas souvent à vrai dire. Le gang par ci, le gang par là, il y n'avait que pour eux. Et quand il était là, je n'aimais pas trop, j'avais l'impression de ne plus exister aux yeux de ma mère. Les seuls moments où on était synchrones, c'est quand il m'emmenait faire des tours dans sur bécane.

"Mais moi, ça ne m'a jamais attiré, j'préfère rouler seul."

Oui, pouvoir choisir où je vais. Je crois que c'était surtout la liberté que l'on éprouvé sur la Harley de mon père qui me faisait rêver. Car genre maman poule, elle se posait là ma mère. Bon ça avait de bons côtés, avec son aide j'ai pu arriver jusqu'à la High School sans trop de casse. J'vais pas me plaindre, on était pas battu ni rien, j'avais des amis dans le quartier et dans mon bahut.
Et à seize ans, j'ai eu ma moto à moi. On l'avait eu pas cher et j'avais aidé mon paternel à la retaper. D'un modèle un plus récent, la mienne était rouge et non pas noir. Je l'ai tout de suite adoré.

"D'ailleurs çà me fait penser, si on m'a envoyé ici c'est peut-être aussi parce que je roulais avec un moteur trafiqué. Et sans permis, ils me l'ont pris y a 3 mois pour un excès de vitesse. C'est vraiment des chiens, un plus un de moins ça n'allait pas les empêcher d'pioncer."

" Et laisse moi deviner, tu t'étais déjà fait choper avant. Et tu n'avais pas de casque car c'est pour les tapettes."

Bah non, si j'en aurai mis. Quelques semaines après mon anniversaire je me suis retrouvé à la rue. Mon père m'a surpris en train d'embrasser un pote. Le bazar que ça a foutu... Ma mère en a pleurait, de voir son fils unique se détournait du "droit chemin". Et mon paternel, après une dérouillée, m'a mis à la porte. J'ai squatté chez des amis avant que ma mère me fasse parvenir un peu d'argent. Pas assez pour me trouver un logement mais je sais qu'elle a fait de son mieux. J'avais entendu parler de ses courses illégales, et du fric qu'il y avait à la clef. Pourquoi pas?
Je suis vite devenu bon. Suffisamment pour que des membres du gang de mon père lui en parle. Il s'est dit que quelque part, j'étais sans doute son fils finalement. Puis bon ma mère faisait grève jusqu'à ce que je revienne, si j'ai bien  lu entre les lignes. Mais moi, cette indépendance me plaisait. Il ne voyait pas d'inconvénient à ce que je vive seul, il m'envoyait une petite pension. Et il a même payé l'amende la première fois que je me suis fait prendre plus la fourrière. Bon la deuxième fois, il a rien pu faire.
C'est ainsi que je me retrouve dans cette prison pour jeunes délinquants. Pour même pas un an, certes, de quoi finir le secondaire. Et après...

"Tu ferais un meilleur voyant que dealer toi."

"Mais va te faire foutre."

"Mais quand tu veux darling."

Il me fout un coup de poing dans l'épaule. A mon tour de me marrer. J'ai pas le temps de répliquer que les gardiens annoncent l'heure de la bouffe.

***

Cela fera 29 $. Merci à vous et bonne journée.

L'homme s'en va avec la poupée. J'en connais une qui va être contente ce soir. Je soupire. Putain, y a rien de plus glauque qu'un magasin de jouets. Je pensais déjà çà il y a dix mois quand j'ai poussé cette porte pour la première fois et je n'ai toujours pas changé d'avis.
Mais je n'avais pas tellement le choix. Je suis sorti de prison avec un bon casier judiciaire mais un pauvre diplôme et sans le sou, je n'aillai pas vivre au crochet de mes parents toute ma vie quoi. Autant dire que j'ai pris le premier truc que j'ai trouvé. La Mama s'en foutait de mon passé, moi je m'en foutais de ce qui se traficotait derrière la boutique, on était fait pour s'entendre. Et ça me laisse le temps de faire une ou deux courses à l'occasion.



Dernière édition par Ciel Lewis le Jeu 10 Juil - 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Ciel Lewis   Jeu 10 Juil - 20:55

Excuse moi pour le temps d'attente, Ciel!

Bienvenue à toi, je te valide ! Ta fiche est bonne, je t'invite à ouvrir ton bal des Rp et des liens, puis à farfouiller un peu le forum pour les demandes en tout genre <3

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
 
Ciel Lewis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert Raisner... Une étoile de plus dans le ciel...
» mike lewis
» l'Arc-en-Ciel-Vauzellien avec Quétigny
» Spectacle Lui Elle & Sens Ciel - septembre 2009 - Alsace
» Black Joe Lewis and the Honey Bears

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Gangster :: Fiches de présentation-
Sauter vers: