New York Gangster
!!! AVERTISSEMENT !!!



Ce forum est strictement interdit au moins de 18 ans et déconseillé au moins de 21 ans. Si vous vous connectez sur ce forum c'est que vous répondez à ces critères et que vous êtes un(e) joueur(se)/Rpgiste averti(e).

Le staff décline toutes responsabilités dans le cas contraire et bannira du forum tout joueur(se)/Rpgiste qui aurait menti sur son âge.

New York Gangster, est un forum RPG à contexte fiction mâture mafieux Yaoi où se côtoie sexe, violence, drogue, alcool et prostitution. Donc si vous n'avez pas 18 ans, si vous êtes un joueur(euse)/RPgiste non averti(e), passez votre chemin !

Cordialement
Les admins.


Forum RPG à contexte mâture Yaoi, strictement interdit au moins de 18 ans et déconseillé au moins de 21 ans.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Benkei Sadakata

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Benkei Sadakata   Dim 13 Juil - 0:34

C'est incomplet et en cours de relecture





█ Nom ||Sadakata
█ Prénom || Benkei
█ Surnom || Beni ou Ki-chan
█ Date de naissance || Losrque les pétales de cerisiers envahissent le ciel. 26 ans
█ Origine || Japonaise
█ Situation/Orientation sexuelle || Bisexuel
█ Gang || Bloody Cherry (peut importe le groupe : dragon king ou sakura blade, même si dragon king ça serait drôle vu le physique que Benkei se trimballe)
█ Occupation dans le Gang || informatrice
█ Quartier de résidence || selon la validation du gang



█ Pseudo || Red
█ Âge || la vingtaine
█ Le forum, tu l'as trouvé || il a toujours été dans mon cœur et dans ma barre de fav !
█ Avatar || Kaoru Someya + No Secret
█ Double compte || (cf. Le réglement)
█ Avis à partager || oui se forum est de plus en plus beau ~
█ "Je certifie avoir 18 ans au moins et déclare avoir pris connaissance du règlement" : +18 Lu et Approuvé





« On ne peut réduire les hommes à leur physionomie. »


Les tailleurs. Benkei adore les tailleurs et encore plus si ceux-ci assortis avec de beaux escarpins vernis. On penserait facilement que son corps est frêle mais à bien y regarder (rapidement ! Je ne vous conseille pas de vous attarder à la mâter~) du haut de son mètre soixante dix-sept, c'est un corps parfaitement sculpté qui s'y trouve. Sous cette peau porcelaine se cache de longs, fins et puissants muscle. De grands jambes, des fesses rondes, agréables à regarde et probablement à toucher, un vendre plat avec le léger relief de abdominaux. Oui elle a le corps d'une athlète sans que cela ne soit trop flagrant.
Benkei possède une longue et soyeuse chevelure geai, qu'elle affectionne particulièrement. Que dire de plus sur cette belle créature ? Elle possède deux grain de beauté, un sur le coin gauche des ses lèvres et l'autre...à vous de le trouver.
La japonaise dissimule à la vue de tous un grand tatouage dans son dos. Il n'est pas encore finit mais c'est la promesse qu'un jour elle reprendra le clan qui lui revient de droit.
Le tatouage représente:le masque d'Hannya. Il symbolise à l'origine une créature du folklore japonais, le fantôme d'une femme vengeresse.
Par la suite, le masque Hannya a été utilisé dans le théâtre Nô (autre style de théâtre que le Kabuki): plus sa couleur était intense, plus les sentiments auxquels il se référait étaient dévorants. Se faire tatouer un masque Hannya indique la profondeur et la violence des sentiments, mais également le contrôle que l'on souhaite exercer sur eux.
(ref :http://www.nautiljon.com/images/culture/00/80/1350487135368_image.jpg)



« L'apparence n'est rien ; c'est au fond du coeur qu'est la plaie.

»


Benkei est plutôt calme et posé, en apparence. Elle cache son passé houleux tout au fond de son cœur, si toute fois il lui en reste un... Son passé a forgé une carapace à l'épreuve des balles. Elle ne se plaint pas, elle ne pleure pas, et ne dit pas un mot plus autre que l'autre. A quoi bon ? La patience et l'observation son pour Beni les clefs de son salut. Faire profile bas, mais ne pas être soumise. Savoir se montrer fort mais toujours faire croire que l'autre à le contrôle et le dessus.
Calculatrice et manipulatrice Benkei est semblable à une rose : merveilleuse mais emplit d'épines. Peu bavarde et ne souriant pratiquement jamais, faire face à ce mur de glace en déstabiliserait plus d'un mais rapidement elle met en confiance, par des gestes lent et en un battement de cils vous vous retrouver fasciner par cette flamme alors que vous n'êtes plus qu'un papillon de nuit qui ne demande qu'a se brûler les ailes.
Même si elle semble rester le plus souvent de marbre certain tics transparaissent de temps en temps comme des petits froncements de sourcils lorsqu'elle est contrarié, ou encore lorsque le bout de son nez se retrousse quand Benkei est agacé ou s'impatiente, même si elle fait tout pour ne pas le montrer.
Derrière cette apparence délicate et élégante se cache un loup féroce, enrager, une hyène assoiffé de sang en sommeil qui ronge l'horrible déshonneur qu'on subis ses ancêtre. Un déshonneur éternel et que jamais Benkei ne pourra lavé. Une souillure jusque dans l'âme qu'elle s'efforce de faire taire, une voix profonde qui la hante, la rendant un lentement folle.
Ses nuit sont hantées de cauchemars et de grands moqueurs déchirant le silence de sa cambre quasiment impersonnelle
Benkei est claustrophobe. Les espace clos l'angoisse et la font complètement disjoncter. Elle refuse d'être enfermé ou prisonnière. Dans ces cas là, elle devient violente et hystérique, totalement incontrôlable.  
Elle se connaît peu, et ne se définirait pas. C'est une personne troublé et instable, qui ne fait que paraître normale et simple, mais au delà se trouve des cicatrices lacérants sa fierté et souillant un code d'honneur pur Elle sait que malgré tout, elle ne pourra jamais vraiment regagner les titres perdus de son passé mais, Benkei voudrait au moins faire reposer dans le nom de son clan dans la paix. Le soucis c'est comment y parvenir~



« L'existence sociale des hommes détermine leur pensée. »


Son vrai nom : Jiro Razan ; il est l'héritier d'un clan déchu, était serait un terme plus juste.
Le clan Razan était autrefois à l'ère Edo charger de la garde rapprochée de l'empereur. Il agissait dans l'ombre et était présent sur tous les tableaux : Shisengumi ; au milieu des civil et dans les différents fiefs des différents seigneurs féodales, même au sein du seītaishōgun (le shogun)
Avec le temps et la guerre ils se sont vu dans l'obligation de se cacher pour continuer à agir en endossant des rôles d'acteur dans les théâtres Kabuki. la prêtresse shinto Okuni était l'une des leurs alliés et fidèle amie.
Part la suite ils trouvèrent cachette dans le port de Hirado, pactisant avec le Hollandais ; un occidental.
Suite aux conflits et à la mort de leur Empereur, le Clan Razan se présente devant leur nouveau souverain mais malgré leur grande allégeance, c'est avec le cœur lourd qu'ils observaient leur Japon bien aimé saigner par la main des dirigeants actuel. Le shogun prend tous les pouvoirs et l'empereur n'est plus qu'un symbole. Le Clan reçoit l'ordre d'abandonner l'empereur et de se placer du côté du shogun pour effectuer des assassinats.
Nobuo Razan, chef du clan refuse l'abandon de l'empereur et ordonne la division du clan : les     忠臣 (chuushin); les loyaux à l'empereur et les 汚らわしい(kegarawashii
) les infâmes, les souillés.
Le chef annonça formellement que cette moitié du clan représentait le déshonneur et qu'il espérait qu'aucun d'eux ne survive et que si c'était le cas, il devrait se donner la mort afin de laver l'affront qu'il avait fait. Après avoir prononcé ces paroles, Nobuo se rangea avec les assassins.

Dès lors le nom de Razan fut une malédiction. Le clan déchu avait perdu la noblesse qu'on lui avait accordé : être l'élu et protecteur de l'empereur.

Les Chuushin survécurent et leurs descendances s'efforcèrent de continuer à vivre tout en portant sans fierté le poids de l'autre partie du clan. Les Kegarawashii qui n'étaient pas morts au combat ou qui ne s'étaient pas donnés la mort furent pourchassés et exécutés pour faire disparaître l'ignominie qu'ils avaient put représenter. Mais rien ne disparaît complètement et une femme réussit à s'enfuir sur un bateau, grâce à une vieille dette faite auprès de le Hollandais, une dette que le petit fils avait honoré. Elle portait en elle un enfant d'à peine quelques mois. Un enfant qui avait le sang de Nobuo, le grand père de la jeune femme.

Un siècle et des décennies passèrent jusqu'au jour où au début du printemps, dans une ville proche de Sendaï, un petit garçon vit le jour.
Jiro Razan, il était le dernier descendant de Nobuo et du clan Kegarawashii ; Razan. Ce tout petit être, si innocent naissait avec un fardeau vieux d'une centaine d'année.
Il fut caché, et surtout il fut entraîné à faire face à n'importe quelle situation. Lui est sa mère ne vivait pas dans l'opulence mas ils se contentaient de peu et cela était bien suffisant. Lorsqu'il eut 10ans Jiro surprit de hommes rouer de coups sa mère qui se défendait tant bien que mal. Il comprit alors qu'il était seul et que personne ne souhaitait les voir en vie. Une dur vérité pour un enfant qui ne comprenait pas pourquoi les adultes accordaient autant d'importance à un nom ou un ordre donné il y a si longtemps...
L'année de ses 14ans, près avoir fait de longues recherches il réussit enfin à trouver où résidait le clan officiel de Razan-Chuushin. Une grand bâtisse qui comptait parmi le clan les plus respectés et riches du Japon. Alors pourquoi lui est sa mère n'était pas ici avec le reste des Razan ?
Jiro se rendit à la demeure, demandant une entrevue avec le maître de maison :
« Razan, tu es donc un Razan né... en de hors du clan ?
-Oui, je vis avec ma mère dans la périphérie de la ville.
-Pourquoi ne pas rester avec elle ? Caché comme tous les autres on fait, hum ? »
Ce sourire à la fois interrogateur et amusé trompa la vigilance de Jiro qui, pour la première, fois fut témoin de l'absurdité humaine.
« Pourquoi, me cacher, je suis un Razan... comme vous »
Personne ne devrait ôter le sourire du visage d'un enfant mais ce jour là Jiro ne revit plus jamais sa mère. Le clan le garda enfermé, le drogue continuellement pour le lasser dans un états végétatif semi-permanant. Il n'y avait ni ami ni famille, qui se souciait de son sort ? Il se sentait impuissant...est-ce que quelqu'un remarquerait sa disparition ? Est ce que quelqu'un le chercherait ?
Il ne sait pas combien de temps il resta en boule dans sa petite prison avec pour seul vu sur le monde un soupirail, mais le temps lui parut atrocement long. Quand il revit enfin le jour et sortit de sa « pièce » il était hébété, tremblant et désemparé. Un petit animal soumis, dénué de toute volonté, enfin presque.
On l'examina sous tout les angles et fit la remarque amusante qu'il ressemblait plus à une femme qu'à un quelconque héritier menaçant. Il devait avoir aux alentours de seize ans quand on le mit dans ce que les autres avaient nommé une « fosse ».

Sans aucune explication il fut jeté dedans avec pour seule phrase et indication :
« Ceux de ton espèce ce sont accroché à la vie même ci-cela déshonorait le nom de Razan, et ce  jusqu'à aujourd’hui, voyons si l'envie de vivre est toujours aussi forte ! »

La règle du jeu était simple, combattre et survivre. Un chien voilà ce qu'il était devenu. Un chien qui combattait et tuait pour le plaisir de divertir ceux qui le maintenant en vie, faisant en sorte que son agonie dur, encore et encore. Des femmes,des hommes, des animaux, pour survivre Jiro les battait à mort.
Son enfer dura jusqu'à ses 21/22 ans, et un soir un des parieurs demanda à voir en privé Jiro. Le clan Razan accorda un tête à tête avec le souillon. L'homme qui voulait le voir était un Yakuza, le bras droit d'un autre clan très puissant. Il voulait que Jiro intègre leur rang. Les Razan était plus qu'abasourdit par cette nouvelle et se laissèrent le temps d'y réfléchir.

Finalement Jiro fut vendu au Yakuza, qu'il suivit hors de la maison qui avait pendant longtemps été son cachot. C'était étrange, le vent, le lumière, les odeurs, tout semblait si nouveau et tout le rendait si nostalgique.
A son grand étonnement, à son arrivé dans le clan de Yakuza, on le traita avec respect. D'égal à égal.
Le chef expliqua à Jiro qu'il l'avait longtemps chercher, lui l'héritier de Nobuo.
Pourquoi ?
Et bien le clan qui se tenait devant le garçon était la descendance du Hollandais. Oui, ce même Hollandais avec qui Nobuo Razan avait fait des affaires. Ils étaient resté fidèles aux lieux de leur ancêtre et ne c'était pas accroché au titre de gloire ni aux actions. Pour eux Nobuo été l'ami de leur premier chef.
Jiro s'inclina si bien devant les yakuzas que son front s'écrasa au sol, alors que ses larmes ruisselaient ; Infiniment, il leur serait infiniment reconnaissant.
La suite est simple.
Il resta avec le clan Yakuza jusqu'à ce qu'il ressente l'envie de découvrir d'autres horizons. Il changea de nom et Jiro Razan devint : Benkei Sadakata.
Sur ses papiers d'identité il est bel et bien un homme mais si la vie lui a apprit une chose c'est à être rusé et utiliser sans aucun remord ses atouts, même les plus insolites. Pendant longtemps il avait maudit son physique androgyne, et son corps fin mais il a apprit à l'exploiter, se faisant passer pour une femme du monde.
Benkei ne se laisse pas toucher, parle peu et avec une voix enjôleuse, se donnant un petit air inaccessible.
Il partit du Japon remerciant encore une fois ceux qui ont été sa famille ses dernières années et attérit à New York. Le but de son voyage ? Grandir, découvrir le monde et recommencer à zéro. Changer sa vision sur la bêtise humaine ou s'en amuser.
Mais au fond, peut-être que Benkei recherche tout simplement de l'adrénaline~


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Benkei Sadakata   Mar 15 Juil - 23:21

Rebienvenue à toi, Benkei !
(je suis sevy, si tu te souviens de moi ♥)

Malgré la confusion assez immense que j'ai ressenti en lisant le debut de ton histoire, j'ai adoré. C'est une histoire pleine de rebondissements et d'une originalité exemplaire. Merci , j'en aurai encore redemandé, de fait ton personnage me donne envie d'être decouvert XD

Bref, je te valide. Je crois que tu connais la maison, bien qu'elle ait evoluée. (pour amarok, il te faudra trois semaines d'activité rp et 5 rp forum)


Edit : "ah oui, pour choisir ton rang, il va te falloir voir ca par mp ou rp avec les deux chefs degang ! fais le au plus vite s'il te plait ^^
Revenir en haut Aller en bas
 
Benkei Sadakata
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Gangster :: Fiches de présentation-
Sauter vers: