New York Gangster
!!! AVERTISSEMENT !!!



Ce forum est strictement interdit au moins de 18 ans et déconseillé au moins de 21 ans. Si vous vous connectez sur ce forum c'est que vous répondez à ces critères et que vous êtes un(e) joueur(se)/Rpgiste averti(e).

Le staff décline toutes responsabilités dans le cas contraire et bannira du forum tout joueur(se)/Rpgiste qui aurait menti sur son âge.

New York Gangster, est un forum RPG à contexte fiction mâture mafieux Yaoi où se côtoie sexe, violence, drogue, alcool et prostitution. Donc si vous n'avez pas 18 ans, si vous êtes un joueur(euse)/RPgiste non averti(e), passez votre chemin !

Cordialement
Les admins.


Forum RPG à contexte mâture Yaoi, strictement interdit au moins de 18 ans et déconseillé au moins de 21 ans.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sean Riley Kelly

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sean Riley Kelly   Ven 21 Nov - 16:54




█ Nom || Kelly
█ Prénom ||Sean  Riley
█ Surnom ||
█ Date de naissance ||19 février 1990
█ Origine || Irlandaise
█ Situation/Orientation sexuelle || Célibataire, asexuel (mais s'il devait vraiment avoir une relation sexuelle, il serait ambi, dominant, dominé, il s'en fout)
█ Gang || Peripheral
█ Occupation dans le Gang ||
█ Quartier de résidence || Manhattan




█ Pseudo ||Chris
█ Âge ||32 ans
█ Le forum, tu l'as trouvé || Grâce à Seth Kenway
█ Avatar || The End + Z-Pico (Deviantart
█ Double compte || Niet
█ Avis à partager ||Pas pour l’instant mais je ne manquerai pas de le faire quand ce sera le cas
█ "Je certifie avoir 18 ans au moins et déclare avoir pris connaissance du règlement" : Je certifie avoir plus de 18, 20, 25 ans, Chris. Lu et Approuvé.





« On ne peut réduire les hommes à leur physionomie. »


Il semble comme poser là, à attendre on ne sait qui, on ne sait quoi. Il doit faire dans les environs du mètre quatre-vingt, quatre-vingt-cinq et sa corpulence semble être le résultat d’un entraînement physique régulier et rigoureux. Il a l’allure d’un militaire avec un visage moins sévère cependant. Il n’est pas parfait cependant. Sous sa tignasse noire aux reflets de charbon, descendant sur sa nuque, souvent en désordre comme s’il y passait souvent la main, une paire de prunelles dépareillée, l’une bleu comme un ciel d’hiver après une nuit de gel et l’autre, plus chaude, d’un noisette clair, qu’on pourrait même dire fauve, qui semble éclairé de l’intérieur. Son nez, fin, légèrement en trompette sur l’extrémité est légèrement droit sur l’arrête. Sa bouche, fine, n’est ni trop grande, ni trop petite, juste la bonne taille et ses lèvres, légèrement charnues.  On peut dire que c’est un bel homme sans exagération. Sous ses vêtements, toujours impeccables et pourtant d’un genre varié, on distingue ses épaules légèrement rondes mais associées à son torse, lui donnerait une allure presque carrée si sa taille ne s’affinait pas vers les hanches. On devine qu’il y a du muscle là-dessous mais c’est tout ce qu’on peut savoir en le voyant dans ses vêtements qui ne lui colle jamais à la peau excepté quand il est en débardeur, ce qui arrive rarement sauf quand on le surprend en plein entraînement ou à la rigueur, en été. D’un premier regard, on peut dire qu’il semble avoir un corps ferme mais son air presque constamment sérieux laisse douter de sa douceur. C’est qu’il sourit rarement ou du moins rares sont les personnes ou les situations qui sont parvenus à le faire sourire. De sa garde-robe, on a vu de lui que des vêtements sans élégance excessive, il ne semble pas vraiment porter sur la coquetterie, juste sur le pragmatisme ou s’habille selon ce qu’exigent le moment. S’il doit rencontrer quelqu’un pour un travail, on le verra porter une chemise et à la rigueur une veste de costume mais dans pratiquement toutes les autres occasions, c’est en t-shirt, pull, voire les deux et toujours en jean, les pantalons à pinces, en coton, en velours, en cuir, etc. très peu pour lui, le jean c’est solide, c’est pratique, c’est tout ce dont il a besoin. Ses chaussures, c’est comme les t-shirts et les chemises, selon l’occasion. S’il porte une chemise, il fera l’effort de porter des chaussures, d’un style classique et noir ou des chaussures hautes de style « caterpillar ». S’il porte autre chose, ce sera soit des baskets, soit des bottines de style militaire. En guise d’accessoires ? On peut voir de temps à autre ses dogtags (plaques militaires) au bout de la chaîne à billes mais il ne semble pas toujours les porter. C’est peut-être même les seules choses qu’il porte… Ah ! Non, c’est vrai, c’est vraiment très rare mais il lui arrive aussi de porter une paire de boucles d’oreilles du côté gauche. Selon son humeur sans doute mais ce sont vraiment les seuls accessoires qu’on lui connait, pas de montre, pas de bracelet, pas de collier en dehors de ses dogtags, pas de piercing… Et il n’a pas de tatouage non plus, juste une collection de cicatrices récoltée lors de ses actes de bravoure.




« L'apparence n'est rien ; c'est au fond du coeur qu'est la plaie. »


L’observateur précédemment rencontré ne pourrait parler de Sean de cette façon, il ne le connait que de vue mais pour ce qui est de la personnalité, de la psyché du jeune homme, il ne pourrait même pas dire s’il préfère la vanille ou le chocolat comme goût de crème glacée. Cela étant, il préfère la pistache mais revenons-en à nos moutons ou plutôt à notre mouton qui est tout sauf un mouton, justement, enfin bref, je m’égare.
Sean est un jeune homme que rien n’arrête quand il a décidé quelque chose ou quand il a une cause, qu’il juge juste, à défendre. Il s’entête et ne renonce pas tant qu’il n’a pas atteint son but. Il lui arrive parfois d’être « tête brûlée » mais si c’est pour parvenir à ses fins, il n’y voit aucun inconvénient à risquer un peu sa peau, voire parfois, beaucoup. Comme tout le monde ou presque, il a des valeurs qu’il défend bec et ongle, même si l’expression n’est pas vraiment l’image qu’on reçoit quand votre mâchoire rencontre son poing, son genoux ou son talon… Il a aussi des préjugés, même s’il fait de son mieux pour ne pas se laisser influencer par eux. C’est un jeune homme pour le moins peu bavard même s’il est capable de dire une phrase de plus de dix mots. Il partage cependant rarement ses pensées, à moins qu’il ne juge que ce soit pertinent, parle rarement de lui, même s’il n’a aucune honte de ce qu’il est ou de ce qu’il a vécu, il exprime ses opinions souvent de manière concises, n’en disant jamais plus qu’il n’en faut, exception faite si on lui demande de développer, et allant droit au but. Il est pourtant franc, quand quelque chose lui plait ou non, il l’exprime, que ce soit par un geste ou une parole. Il jure rarement, sauf quand quelque chose ne va pas. Sean est un garçon complexe, il en a conscience et ne fait rien pour faciliter les choses pour qu’on le comprenne mieux, il n’en ressent tout simplement pas le besoin. Il n’est pas spécialement timide ou réservé même s’il lui arrive d’être embarrassé, que ce soit par une personne ou par une situation. De la gourmandise, il n’en a que peu bien qu’il ait un faible avéré pour les choses sucrées ou acidulées. Il en faut beaucoup pour le mettre en colère, à moins bien entendu qu’on ne touche une corde sensible. Il est extrêmement patient et admet sans problème d’égo quand il a tort ou qu’il se soit trompé. Il n’a pas peur de la confrontation, il lui arrive même parfois de la chercher, il peut se montrer bagarreur… Il est endurant, et pas uniquement dans le sens physique du terme, s’il doit garder des informations, il vous faudra faire preuve de patience pour le faire parler parce qu’il ne crachera pas le morceau avant d’atteindre ses limites. Vous vous demandez pour peut-être s’il a des défauts et oui, il en a. Sans entrer dans les détails, il est possessif, revanchard même si « la vengeance est un plat qui se mange froid » est une de ses maximes, il peut se montrer calculateur, manipulateur mais selon lui, ce sera toujours dans le cadre d’un travail et jamais dans le privé. Est-ce qu’on peut le croire ? C’est difficile à dire mais il faut supposer qu’on sache déjà quand il manipule ou agit de façon calculée… Pour le reste, cherchez et vous trouverez peut-être…





« L'existence sociale des hommes détermine leur pensée. »


Deux hommes discutaient dans un coin du pub, semblant ne se soucier de rien, pourtant ils étaient armés l’un comme l’autre. Normal, ils faisaient partie de l’IRA

- Alors, qu’est-ce que tu avais de si important à me dire pour me faire venir ici, Ian ?

L’homme qui venait de poser la question s’appelle Robert et semblait déjà avoir la quarantaine bien pesée, ses tempes grisonnaient sur sa chevelure brune, la moustache aussi portait quelques minces filets d’argent et le vert de ses yeux commençaient à se délaver. L’homme en face de lui, Ian, était plus jeune d’environ cinq ans, dix tout au plus, il était difficile de lui donner un âge.

- Tu te souviens de la famille Kelly ? demandait Ian

- Oui, Bradan Kelly et sa femme… Comment elle s’appelait déjà ?... Ah oui ! Eirin…

- Oui, c’est ça ainsi que leurs fils Keenan et Sean. Et bien figure toi que toute la famille a été tuée et on ignore encore qui a fait le coup, il y a que le petit Sean qui s’en est sorti…

- Sale histoire. Et alors, qu’est-ce que tu comptes faire du gamin ? demanda Robert

- Je l’ai confié à mon frère mais je ne suis pas certain qu’il va s’en sortir, on dirait qu’il n’est plus vraiment là… Je ne sais pas ce qu’il a vu mais ça a l’air assez grave pour qu’il soit dans cet état…

Les deux hommes continuèrent leur discussion et se séparèrent quelques minutes plus tard. Ian alla chez son frère pour voir le petit Sean, l’enfant n’avait que 5 ans à l’époque des faits et avait été retrouvé assis calmement près des corps de sa famille. Il ne pleurait pas mais on voyait bien qu’il l’avait fait avant qu’on ne le retrouve, ses joues, légèrement salie par la poussière de l’endroit où il avait sans doute été caché, portant les marques que les larmes avaient laissé sur leur passage. Il ne disait pas un mot quand on l’avait trouvé, pas plus qu’il ne gémit que ce soit de peur ou de colère. Pas un son ne sortit de sa bouche.  Confié au frère de Ian, il grandit, réapprenant à parler mais seulement quand il le voulait, restant silencieux le reste du temps, il ne jouait même pas avec les autres enfants du coin. Il partait généralement de son côté, ce qui le conduisait inlassablement du côté de la maison qui l’avait vu naître, et il rentrait le soir comme si de rien était. Les jours d’école, il les vivait dans le fond de la classe, ce n’était pas le premier mais il n’était jamais le dernier non plus, dans la cour de récréation, il restait à l’écart… Il ne manqua pourtant de rien, ni d’affection, sa famille adoptive s’étant prise d’affection pour lui, ni d’attention. Il semblait être égale à tout, n’accordant aucune importance à quoi que ce soit. Plus tard, une fois entré dans l’adolescence, il se rebella quelque fois mais jamais dans de grands éclats, il parlait, répondait et puis se cloitrait dans sa chambre. Sa famille adoptive faisait partie de l’IRA, il le savait. Il n’avait simplement pas voulu les rejoindre tout simplement, refusant de faire partie de ce monde. A seize ans, il quitta sa famille pour intégrer l’armée, mentant sur son âge… Il fit son service de trois ans dont une passée dans une unité spéciale de sniper. Il rempila ensuite mais au bout de deux ans, il reçut une lettre de sa mère adoptive… Son père et son frère adoptifs avaient été tué par l’armée durant un raid. Bien sûr qu’il savait que le raid avait été provoqué par l’IRA, il connaissait leur façon de faire mais ces morts supplémentaires, il ne pouvait pas les accepter. Il quitta l’armée et par esprit de vengeance, intégra l’IRA, bien décidé à mettre à profit ce qu’il avait appris pour que le nombre de mort, pendant les escarmouches et les affrontements, diminuent ou cessent. Il ne cautionnait pas les actes de l’IRA mais il ne pouvait pas non plus supporter l’idée que son père adoptif, ainsi que son frère, avaient pu être tués, se disant que s’il avait été là, rien ne serait arrivé.
Il fit parler de lui sous plusieurs pseudonymes, les frappes devenaient plus précises, l’organisation des attaques aussi… Malheureusement, il fit tellement parlé de lui qu’il finit par être rechercher et ça, Ian ne pouvait laisser faire. Sean était son meilleur élément même s’il n’adhérait pas à leur idéaux. Il décida donc de l’envoyer « se mettre au vert » et fit appelle à Robert une nouvelle fois, ce dernier s’étant spécialisé en tant que passeur… Il faisait passer toute personne qui le désirait ou en avait besoin, dans le pays de son choix, lui fournissait de nouveaux papiers, un logement ainsi qu’un peu d’argent le temps de trouver un emploi. Sean allait bénéficier de ses services, Ian ne lui laissait pas le choix. Quand tout fut réglé, on organisa la fausse mort de Sean et il put partir l’esprit tranquille… C’était du moins ce que lui avait dit Ian mais il se retrouvait obligé de couper définitivement les ponts avec le reste de sa famille d’adoption… Si cela le marqua, personne n’en sut rien car il ne montra aucune émotion au moment des adieux. Robert le fit entrer aux Etats-Unis, l’installant à New York avec ses papiers qui n’avaient finalement pas demandé beaucoup de modification puisqu’il avait été recherché uniquement par les pseudonymes qu’on lui avait attribués.
Il avait 23 ans quand il débarqua et en quelques jours, il se trouva un travail en tant que serveur dans un restaurant de Chinatown. Depuis un an, il se tient à carreaux mais ce n'est qu'une apparence parce qu'il trempe dans pas mal de magouilles dès qu'il en a le temps.




Voilà, j'espère que ça ira, je ne pense pas avoir fait beaucoup de fautes mais on sait jamais, n'hésitez pas à me le dire ou à critiquer, ça aide à s'améliorer. Je prends aussi les conseils, ça fait un moment que je n'ai pas fréquenté de forum alors je prends tout ce qu'on me donne ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sean Riley Kelly   Sam 22 Nov - 5:02

Un irlandais !!<3 Bienvenue!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sean Riley Kelly   Sam 22 Nov - 7:38

Bienvenue, bienvenue ~

J'espère que tu vas te plaire ici après cette pause de forum!
Tu verras, on est tous super sympathique et gentil! Jude le premier Non, celui là, c'pas vrai T.T''
Bref, au plaisir de se croiser in rp! =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sean Riley Kelly   Sam 22 Nov - 12:59

Merci beaucoup pour l'accueil, ça fait plaisir Smile

Il est vrai qu'une pause de 5 ans (environ) c'est assez long mais Seth m'a dit que ce serait pas un soucis. Toutefois, je compte sur vous pour me dire si ça ne va pas, reprendre mes marques et mes habitudes va sans doute prendre du temps mais je veux faire de bons rp's, autant par respect pour les personnes avec qui je jouerai mais aussi pour moi-même.

Et Jude, je te rassure, Sean a pas peur des méchants garçons, il est pas spécialement gentil ni méchant vu que tout lui est égale mais si on le provoque, il répond Wink
Revenir en haut Aller en bas
Leiffer Von Zaccaria

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 18/12/2013

MessageSujet: Re: Sean Riley Kelly   Sam 22 Nov - 19:52

Coucou Sean !

Il parait que je ne te laisse pas indifférent ! M'en voilà très flatté ~
Enfin, je ne t'écris pas seulement pour te faire un peu de drague, mais pour t'annoncer que tu es validé !

Félicitation et amuse toi bien parmi nous !

Gros bisous !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sean Riley Kelly   Sam 22 Nov - 22:28

Et oui, j'ai lu ta fiche (merci à Seth pour l'accès le temps de la lecture) et j'ai adoré, mon petit coup de cœur fut pour toi mais trèves de drague, il faut que je me mette au boulot ^^ Merci pour la validation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sean Riley Kelly   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sean Riley Kelly
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dobros Michael Kelly (Quaterman d'origine & pas chers)
» Ergonomie Jackson Kelly US
» Terry Riley
» Teddy Riley: "Michael Jackson était pour moi à la fois un mentor et un professeur"
» RILEY MCOWEN & THE SLEAZY RUSTIC BOYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Gangster :: Fiches de présentation-
Sauter vers: