New York Gangster
!!! AVERTISSEMENT !!!



Ce forum est strictement interdit au moins de 18 ans et déconseillé au moins de 21 ans. Si vous vous connectez sur ce forum c'est que vous répondez à ces critères et que vous êtes un(e) joueur(se)/Rpgiste averti(e).

Le staff décline toutes responsabilités dans le cas contraire et bannira du forum tout joueur(se)/Rpgiste qui aurait menti sur son âge.

New York Gangster, est un forum RPG à contexte fiction mâture mafieux Yaoi où se côtoie sexe, violence, drogue, alcool et prostitution. Donc si vous n'avez pas 18 ans, si vous êtes un joueur(euse)/RPgiste non averti(e), passez votre chemin !

Cordialement
Les admins.


Forum RPG à contexte mâture Yaoi, strictement interdit au moins de 18 ans et déconseillé au moins de 21 ans.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   Jeu 1 Jan - 21:59




█ Nom || Dikinson
█ Prénom || Carl
█ Surnom || Le dentiste
█ Date de naissance || 19/03/1985
█ Origine || Irlandais
█ Situation/Orientation sexuelle || Célibataire hétéro ambivalant
█ Gang || Rainy Roads
█ Occupation dans le Gang || Patron d'un bar/QG
█ Quartier de résidence || Queens



█ Pseudo || Appellez moi Kaha
█  ge || 18 ans
█ Le forum, tu l'as trouvé || Via un topsite
█ Avatar || Hazama + BlazeBLue
█ Double compte || Aucun
█ Avis à partager || J’ai été attiré par ici pour le cadre que je trouve juste génial, de plus le forum est agréable à l’oeil ! (Je tiens également à préciser que je suis un novice du RP)
█ "Je certifie avoir 18 ans au moins et déclare avoir pris connaissance du règlement" : Règlement lu et approuvé ! +18 bien entendu pièces d’identité à l’appui s’il le faut !
█ Rang désiré ||Le dentiste



« On ne peut réduire les hommes à leur physionomie. »


Carl, et bien c’est pas un gars qui ressemble à tout le monde comme vous pouvez le voir. Votre oeil sera probablement tout d’abord attiré par l’étrange vert pétant de ses cheveux mi-longs coiffés un peu à la vite certes. Mais bon il cache bien cela sous son chapeau noir dont il ne se sépare que lors des moments d’assoupissements. Il habille ses 1m76 la plupart du temps avec une chemise blanche sur laquelle il rajoute une veste noire de croupier puis par dessus une ample veste noire, sans oublier bien sur la cravate noire également. En ce qui concerne le bas on se contentera d’un pantalon noir resserré avec une ceinture en cuir à laquelle il attache une chaînette en métal (restons rock tout de même !). En ce qui concerne ses traits, on lui accordera une silhouette plutôt fine qu’il promène avec nonchalance. Si on le regarde dans les yeux, on peut voir que ces derniers brillent d’une inquiétante couleur verte.
Rare sont les personnes qui l’ont vue torse nu, mais en tout cas malgré sa fine taille on ne peut qu’admettre une musculature développée, dans son dos (sur son omoplate droite pour être précis) on peut remarquer un tatouage représentant un serpent verts montrant les crocs.
Il ne sépare jamais de ses deux couteaux papillons courbés avec lesquels il aime faire des figures.
Ah en ce qui concerne ces cheveux ! C'est bien évidemment une teinture, le vert étant sa couleur favorite, il avait décidé d'avoir des cheveux ainsi colorés après la mort de son père.





« L'apparence n'est rien ; c'est au fond du coeur qu'est la plaie. »


Depuis son plus jeune âge, Carl inspire la sympathie à son prochains notamment en affichant la plupart du temps un sourire radieux. Son optimisme presque dérangeant était présent à tout moment de la journée. Même s’il venait à être blessé il trouvait ça amusant car soit disant ça rendait la vie moins morne. Oui sa volonté en se lançant dans tout ça c’était de complètement bouleverser son quotidien qu’il jugeait trop morne. En dehors de ça, on ne peut que lui concéder sont astuce, en effet il était très bon pour ce qui était de l’organisation. Astuce qu’il utilisait également lors de combat à main nues pour compenser son gabarit inférieur à celui de la plupart des Rainy. D’ailleurs il n’est pas dans les Rainy Roads pour rien, pour picoler il est loin d’être le dernier. On le dit même très bon pour le service des boissons, qu’il connaît sur le bout des doigts.
Sa seule peur ? Celle de se retrouver dans une vie banale à en mourir: l’aventure et la fantaisie c’est son truc (également en matière de femmes, c’est d’ailleurs pour ça qu’il n’a pour le moment pas de relation fixe).
Maintenant qui se cache derrière cette façade ? Et bien, on trouve une personne d'une gentillesse plutôt conséquente, et même très sociable et bavard, du moment que l'on ne l'embête pas. Il n'hésitera certainement pas à vous inviter à boire un coup ou à sortir. Mais si jamais vous aviez le malheur de l’énerver, de faire du mal à ses proches. Il éprouvera un certain plaisir à se rapprocher de vous pour mieux vous attendre pour ensuite vous torturer en commençant par justifier son surnom ! Car malgré sa gentille allure, il éprouve une joie malsaine à faire souffrir et saigner mais pas tuer : il faut que les victimes se rappellent pourquoi elle se voit infliger tout ça.




« L'existence sociale des hommes détermine leur pensée. »


Carl est née dans en 1985 dans une ville proche de Dublin en Irlande dans une famille aux revenues modestes. Dès ses 4 ans, il se fait remarqué pour sa bonne humeur ambiante et constante bien que plutôt étrange en la marquant de son sourire malsain qu'on pourrait assimiler à celui d'un fou lorsqu'il sourit à pleine dent. Cela vient du fait que son père le battait pour un oui ou pour un non, même pour le plaisir, il en venait même jusqu'à abuser sexuellement de son pauvre fils. L'enfant en devint malsain au point d'avoir des pensées de vengeances. Carl nourrit de la rancœur envers son horreur de père pendant toutes ces années et se prépara à l’éliminer dès qu’il sera en mesure de le faire : jamais il ne lui pardonnera toutes les horreurs qu'il lui a fait vivre, non cette enfoiré n'avait plus le droit de vivre impuni et il devra payer le prix du sang dans la souffrance. Il éprouva d’ailleurs une joie des plus glauques quand à l’idée de rendre à son ordure de père ce qu’il mérite depuis le début !

Sa mère décède d’un cancer lors de l’année de ses 14 ans, dommage il l’aimait bien. Mais maintenant ça lui laisserait plus de liberté pour massacrer cette enflure de paternel. Il s’initia donc au maniements du couteau papillon ainsi qu’à quelques sports de combats (son père n’était pas bien fort et costaud mais bon sait on jamais ça pourrait toujours servir). Enfin, une occasion se présenta, ils étaient en voiture, lui et son père, partit pour faire les courses pendant l’hiver. La voiture glissa sur une plaque de verglas, fit des tonneaux, le pare brise se brisa en morceau, la carrosserie plia, une odeur d'essence empestait. A l'intérieur, c'était l'enfer, Carl se protégea les yeux lorsque le pare brise éclata en morceaux, ce que son père n'eut pas le temps de faire. Après avoir dévalé la colline la voiture s’arrêta enfin. Comme par miracle, notre jeune ami s'en sorti indemne, et la voiture n'avait pas pris feu malgré la fuite du réservoir. Il sorti le corps inconscient mais vivant du père. Ce dernier avait un bout de verre enfoncé dans un œil, une fracture ouverte au niveau du haut du tibia. Carl observa les environs, il n'y avait pas âme qui vive par ici, au même moment le père reprit connaissance en hurlant et implorant son fils d'appeler les secours. Ce qu'il ne fit pas, il se contenta d'un énorme rire sadique, ensuite, tout en conservant son immonde rictus, Carl piétina la jambe blessée et ensanglantée, ce qui fit hurler la victime qui ne pouvait rien faire. Alors qu'il était à son entière merci, le garçon enfila ses gants tel un chirurgien se préparant à une opération. Il commença par tirer sur le tibia qui sortait de la jambe, faire du mal à ce connard lui plaisait, faire du mal tout court même ! Ensuite, il eut l'idée d'appuyer sur le bout de verre que l'homme avait dans l’œil, un peu trop fort. Lorsque l'éclat eu atteint le cerveau, l'homme mourut. C'était aller trop vite, Carl aurait voulu que cela dure plus longtemps mais bon tant pis, en tout cas il avait envie de recommencer à faire du mal mais sans tuer la prochaine fois. Pour finir, il prit le briquet que son père avait dans son pantalon, et mis le feu à l'essence pour y lancer ses gants dont il ne restait désormais plus rien.

Après cet accident, il décida de se teindre les cheveux en vert, sa couleur favorite, comme pour marquer un changement total de sa vie, une victoire pour lui. Il fut donc placé en famille d’accueil par la suite, il en changea relativement souvent jusqu’à arriver à New York pour ses 18 ans. Il décida donc par la suite de s’y installé. N’ayant pas fait d’étude brillantes, il décida de reprendre le bar à thème hard rock/metal (styles musicaux qu’il adorait tout particulièrement) que son dernier père adoptif dirigeait et qu'il lui légua lorsque ce dernier pris sa retraite (le vieil homme ne voulait pas que son adoptif se retrouve sans travail), on pouvait dire que sa clientèle n’était pas des plus recommandables, la plus part était d’ailleurs des loubars. Dans le fond du bar, si on attendait les bonnes heures on pouvait passer un moment avec quelques streaptiseuse privés.
Son père adoptif, qu'il considérait comme son véritable père, avait gagné au loto ainsi qu'un héritage conséquent. Ce qui permettait à Carl de continuer à faire ce bar même en cas de mois difficiles. Bref, cette vie là, il en avait rêvé depuis tout gamin mais cela manquait encore un peu de piment à sa vie, il avait envie de tuer, faire la fête, ouais un gang ferait carrément l’affaire pour lui ! Mais bon comment se faire recruter ? Et bien, finalement c'était venu à lui presque tout seul :
Il s'était fait remarquer par quelques uns de ses clients lors de certains événements. En effet, cinq pauvres types étaient venus une nuit pour saccager le bar ! Grâce aux voisins qui avaient vu la scène, il réussit à identifier les gars. Une semaine plus tard, on revoyait les gars tous complètement édentés et deux d'entre eux avec le nez brisé en train de remplacer le matériel détruit sous la direction de Carl, souriant et riant de cette vengeance. C'est le soir qui suivit que les Rainy Roads lui proposèrent de rejoindre le rang !





Dernière édition par Carl Dikinson le Dim 4 Jan - 14:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   Jeu 1 Jan - 22:12

Bienvenue !

Je m'occupe de la fiche dans la soirée sinon demain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   Jeu 1 Jan - 23:05

Merci et pas de soucis mais je dois ajouter deux trois trucs tout en corrigeant mes fautes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   Ven 2 Jan - 3:54

Bienvenue, bienvenue~

Oh, un autre Rainy, un autre ennemi *est tout content* ♥️
Et un petit nouveau du rp! T'en fais pas, on apprend vite Wink
-Dit quelqu'un d'aussi novice en faite '-'-

Quoi qu'il en soiiiiiit, au plaisir de se croiser in rp !
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   Ven 2 Jan - 18:27

Bienvenue !
Je vais être bref pour les corrections concernant le physique et le caractère :
Il faudrait expliquer l'existence de ses cheveux verts et pour le caractère, tu ne décris pas son caractère mais plutot ce que l'aime ou ce qu'il inspire. Est-il doux, gentil, malsain, cruel, sadique, aime-t-il le sang, colérique, social, mystérieux, mystique, etc, etc...
Pour l'histoire maintenant, à revoir tous ces points
=> Dès ses 4 ans, il se fait remarqué pour sa bonne humeur ambiante et constante, ce qui ne plaît pas du tout à son père qui le battra et abusera de lui sexuellement jusqu’à ses 15 ans. Carl nourrit de la rancoeur envers son horreur de père pendant toutes ces années et prépare de l’éliminer dès qu’il sera en mesure de le faire.

Juste pour dire, un père qui viole parce que son enfant est de bonne humeur, c'est quelque peu tiré par les cheveux, un homme peut-être naturellement pedophile, donc avoir envie de son fils ou alors dans un autre cas, il décide de punir son enfant, j'aurai presque plutôt vu le fait d'une "bonne humeur" pour motif de viol pendant 11 ans comme un gros pretexte.. Autant dire, d'ailleurs, qu'au bout des premiers viols, le gosse ne devrait plus vraiment faire preuve de bonne humeur, sauf s'il s'agit d'un excellent acteur à ses 4 ans. Je ne peux pas imaginer ce concept en tout cas mais dans le doute, je veux bien te laisser cette perspective si tu développes un petit peu ce passage.. Si c'est la bonne humeur ambiante , autant dire pourquoi le Pere se sent d'attaquer à violer son fils pour cette raison. .. Et que ce viol a amener l'enfant à devenir malsain, d'où le fait de sourire à autrui.
Si après tu cherchais une raison pour faire tuer le Père, le viol peut s'avérer être une voie intéressante et tout à fait plausible, mais je te demanderai juste de developper un petit peu cette partie en deux trois lignes tout en demeurant cohérent, s'il te plait.

=> Il s’initia donc au maniements du couteau papillon ainsi qu’à quelques sports de combats (son père n’était pas bien gros mais bon sait on jamais ça pourrait toujours servir).

Alors, cela ne dépend pas de la taille ou du poids de la personne. Quelqu'un de maigre sait se défendre ou attaquer au même titre qu'un gros, d'ailleurs les personnes minces peuvent se montrer bien plus dangereuses qu'un "gros".
Après, je ne sais pas si tu faisais de l'humour, et si c'est le cas, pourquoi pas ^^

=>
Alors que son père était complètement tombé dans les pommes, Carl prit un malin plaisirs à sortir de la voiture, ouvrir la portière conducteur puis à assener des coups de couteaux dans les jambes de connard ! Son padre hurla de douleur mais ce n’était qu’un juste retour des choses comprenez.

Non. Non, je ne comprends pas, et d'ailleurs, c'est pratiquement impossible à faire. C'est un poil tiré par les cheveux, mais c'est surtout incohérent. Si les roues avant sont en l'air, cela veut dire que le conducteur est en l'air, et que toi aussi, et que pour sortir de la voiture, hé bien il y a un jeu de poids.. il y a de forte chance d'ailleurs pour que la voiture tombe dans le précipice de 50 M.
Il faut que tu revois complètement, les roues arrières auraient déjà beaucoup mieux marché, mais plus encore, il est très dangereux de poignarder un homme avec une voiture en équilibre, et il y a, là aussi, des chances pour que la voiture t'emporte avec toi si ton personnage n'est pas malin. Soit dit en passant, on percoit bien que le fils est en colère après son père ^^.

Pour le reste, il faudrait penser à mettre des gants pour éviter que la police retrouve les traces du canarge avec "le couteau", quant au bar, je ne sais pas s'il possédait un héritage du père ou de la Mère, mais on n'ouvre pas un bar en claquant des doigts, à 18 ans, la vie est un poil plus difficile, et quand bien meme il se demenait correctement par le biais de crédit, il demeurera débiteur durant un long moment. Bref, penser à toutes ces subitlités pour que la fiche soit plus juste.

Pour finir, l'intégration des Rainy peut-être multiple mais là encore, ce n'est pas en un claquement de doigts qu'on en fait parti. Ils peuvent t'avoir remarqué (pour un talent decelé ou au contraire, pour devenir un simple défenseur du gang, un gardien, etc.. ) ou bien, tu peux t'être deplacé toi-même pour leur proposer tes services. D'ailleurs, tu ne peux pas être "patron du bar" dans un gang, mais plutôt patron d'UN Bar. Il y a bien le QG dans un des bars de Brooklyns, mais là encore il faut avoir les moyens de le tenir !

Pour finir, pourquoi le rang désiré :"Le dentiste" ? Quel rapport avec ton personnage.

[Bon courage pour la correction de ta fiche, j'ai conscience que tu es nouveau et si tu parviens à changer tout ça, tu ne gagneras qu'en maitrise de Rp ^^ D'ailleurs, tu as une bonne orthographe, c'est déjà très bon ! Bonne année soit dit en passant]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   Sam 3 Jan - 11:51

Merci pour ces précisions je modifierai tout ca dès que je serais de retour chez moi désolé pour toute ces erreurs je tâcherais de faire de mon mieux pour pondre quelque chose de potable Wink Bonne année également merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   Dim 4 Jan - 14:53

Modifs effectuées, j'espère avoir corriger tout les soucis sans en avoir créer d'autres ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   Dim 4 Jan - 23:02

Hé bien voilà ! c'est du beau travail, je te valide de fait, avec tous ces efforts.

Merci d'avoir pris en compte mes conseils. Maintenant tu es libre de créer des fiches de relation, de rp, d'ouvrir ton commerce dans le topic prevu à cet effet, etc etc..

Amuse toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais qui vous sert à boire ? Carl Dikinson !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François-Joseph Gossec (1734-1829)
» Ces musiciens que vous aimez mais qui vous déçoivent
» Le sample qui tue mais que vous n'avez jamais exploité
» Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)
» Etes vous plutôt viril ou éfféminé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Gangster :: Fiches de présentation-
Sauter vers: